Préparer le thé vert matcha

Le matcha est un thé hautement respecté au Japon et sa préparation est une tradition quasi millénaire dont l’histoire remonte à la cérémonie du thé et l’art du chanoyu. Nous vous présentons ici une méthode qui nous a été enseigné par des maîtres japonais.

Comment boire le matcha ?

Traditionnellement, le thé matcha va être préparé, fouetté et dégusté dans un grand bol. Il s’agit donc d’un bol au volume généreux avec un pied proéminent pour la stabilité. Ce genre de bol est nommé en japonais : chawan. Dans la cérémonie du thé, le bol est partagé entre les convives, mais après tout, nul n’est besoin de respecter le protocole rigide de la cérémonie japonaise traditionnelle !

Quantité de poudre de matcha

Il s’agit donc de boire un petit volume de thé concentré dans un grand bol. Il existe deux types de matcha dans la cérémonie du thé :
– usucha, thé matcha léger (la plus courante) soit environ 2g de poudre de thé vert pour 7-10cl d’eau.
– koicha, matcha épais. On multiplie la quantité de thé par trois. L’infusion obtenue est très épaisse. Ainsi cette technique est réservée uniquement aux matcha haut de gamme.

matcha

Fouetter le matcha

Il existe plusieurs méthodes mais celle qui nous a été enseignée et qui réserve les meilleurs résultats est la suivante : Déposer la quantité de matcha souhaitée dans le fond du bol. –  – Ajouter quelques cl d’eau froide puis pétrissez le mélange l’aide du fouet.
– Ajouter ensuite la quantité souhaitée d’eau chaude (filtrée si possible).
– Il faut ensuite fouetter à l’aide du fouet en bambou, nommé chasen. Un mouvement franc et rapide, pas circulaire mais plutôt décrivant un genre de M ou un W.

Faire mousser le thé matcha

Assez rapidement, au bout d’une trentaine de secondes, le thé obtenu devrait avoir une texture mousseuse. En retirant le fouet chasen, vous pourrez lisser la mousse obtenue en surface d’un petit geste circulaire.